Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 09:25

Fumées à risque à La Réunion

Les poussières fines en suspension dans l’air (PM10) ont dépassé, le 3 novembre, le seuil d’information et de recommandation autour des zones incendiées.   Ces poussières atteignent une valeur moyenne de 55 microgrammes par mètre cube pour 24h, selon l’Observatoire réunionnais de l’air (ORA), qui s’est installé le 1er novembre à La Chaloupe St-Leu pour effectuer les mesures demandées par l’agence de santé océan indien (ARS-OI). Le seuil limite est fixé à 50 microgrammes par mètre cube selon un arrêté préfectoral. Source JDLE

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 18:47

La société Orientation Durable vient de publier son premier baromètre des emplois de la croissance verte et du développement durable. Elle y décrypte les offres d’emplois en ligne au 30 septembre sur plus de 60 sites Internet.

Orientation Durable est spécialisée dans la mise en relation des recruteurs et des demandeurs d’emplois dans le développement durable. Au 30 septembre, l’entreprise a comptabilisé 1292 offres d’emplois en ligne lié à la « croissance verte ». Son constat : les postes dans les énergies renouvelables (ENR) représentent 78% du total

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 18:45

Michèle Rousseau dirigera l'agence de l'eau Seine-Normandie

La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciuszko-Morizet a nommé Mme Michèle Rousseau, ingénieure générale des mines, directrice générale de l'Agence de l'eau Seine-Normandie à compter du 1er novembre 2011. C’est la première femme à être nommée à la direction générale d’une agence de bassin.

 

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 17:32

engins-pres-eolienne-copie-2

En Allemagne, le nombre d'éoliennes mises au chômage technique ne cesse d'augmenter et ce phénomène pourrait s'aggraver au cours de ces prochaines années, selon une étude de la fédération allemande de l'énergie éolienne (BWE). La faute au réseau électrique surchargé et aux importantes disparités régionales.

En effet, lorsqu'une journée de grand vent coïncide avec une faible demande dans le nord et l'est de l'Allemagne, les opérateurs sont contraints d'arrêter les éoliennes, principalement situées dans ces régions, afin de ne pas surcharger le réseau. Pourtant, l'électricité produite pourrait être utilisée dans le sud du pays qui concentre la majorité de l'activité économique et industrielle.

Pour en finir de cette situation, l'Allemagne doit " se doter de nouvelles lignes à haute tension pour amener l'électricité produite par les éoliennes au nord vers les bassins d'activité du sud, mais ce type de chantier se heurte souvent à de fortes résistances locales ainsi qu'à des difficultés de permis de construire", indique l'AFP.

 

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 17:29

Logo-fne-web-little jpg

Lundi, le TGI de Marseille a rendu son délibéré dans deux affaires de pêche illégale de thon rouge. La culpabilité des deux pêcheurs professionnels impliqués a été reconnue et ils ont été condamnés respectivement à 5000 et 3000 euros d’amende. France Nature Environnement et l’URVN-FNE PACA, sa fédération régionale en région PACA, parties civiles dans ces deux affaires, sont satisfaites de constater que le juge ait retenu la gravité des faits.

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 18:11

plate-forme.jpg

La Commission européenne a proposé le 27 octobre un règlement qui durcit les normes de sécurité des activités de production pétrolières et gazières en mer dans l'UE. Ce nouveau texte législatif s'ajoute à la proposition de Bruxelles faite le même jour relative à l'adhésion de l'UE à un protocole de la Convention de Barcelone qui protège la mer Méditerranée contre la pollution résultant des activités d'exploration et d'exploitation offshore.

"Les compagnies pétrolières et gazières seront pleinement responsables des dommages environnementaux occasionnés aux espèces marines et aux habitats naturels protégés", souligne la Commission européenne en présentant le projet de texte. Pour les dommages causés aux eaux, le nouveau règlement européen vise notamment à étendre le principe du pollueur payeur à toutes les eaux marines de l'UE, y compris les zones économiques exclusives (jusqu'à environ 370 km de la côte) et les parties du plateau continental qui sont sous la juridiction d'un État membre côtier. Le cadre législatif actuel de l'UE est seulement limité aux eaux territoriales (environ 22 km depuis la côte).source : actu environnement

 

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 18:08

Droit pénal de l'environnement : la Commission poursuit trois Etats membres

La Commission donne deux mois à l'Autriche, à la Finlande et au Royaume-Uni pour transposer les règles de l'Union européenne fixant des sanctions pénales dans les cas d'infractions environnementales.

Ces demandes ont pris la forme d'avis motivés, deuxième phase de la procédure d'infraction de l'UE. En l'absence de réponse satisfaisante dans un délai de deux mois, la Commission pourra déférer ces pays devant la Cour de justice de l'UE.

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 18:07

Si les micro-algues sont utilisées depuis des millénaires, principalement pour l'alimentation humaine, leur exploitation commerciale commence au Japon dans les années 1960 avec les chlorelles, par Nihon Chlorella, suivies des spirulines, en 1969 au Mexique, par Sosa Texcoco. La crise énergétique des années 1970 révèle le formidable potentiel de la biomasse micro-algale comme engrais et carburant renouvelables. Dix ans plus tard, près de 40 usines asiatiques produisent une dizaine de tonnes de micro­algues, des chlorelles en majorité. Les années 1980 voient aussi débuter la production à grande échelle de nouvelles micro-algues, Dunaliella salina et les cyano­bactéries. Source de ß-carotène, D. salina est aujourd'hui la troisième micro-algue la plus vendue.
Avec l'explosion des énergies renouvelables dans les années 2000, la production de biofuel à partir de micro-algues se retrouve sur le devant de la scène. Leur teneur élevée en lipides et leur forte productivité drainent plusieurs centaines de millions d'euros d'investissements depuis 2007 dans des sociétés développant des
biocarburants dits de "3e génération". Chez les micro-algues, le rendement de la synthèse d'acides gras destinés à la production de biocarburants est en effet jusqu'à 250 fois plus élevé que chez le soja
(source actu environnement)

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 11:53

htevalleessonne-copie-2

«L’eau, le prochain débat du Grand Paris»

La naissance du collectif «L’eau, le prochain débat du Grand Paris» a été annoncée aujourd’hui 31 octobre. Son but? Placer l’eau au cœur de tous les projets d’aménagement des grandes métropoles et en particulier celui du Grand Paris. Le président du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap), Maurice Ouzoulias, est cosignataire avec 7 vice-présidents, dont la toute nouvelle élue présidente du comité de bassin de l’Agence Seine-Normandie, Anne Le Strat, d‘un texte collectif sur le Grand Paris de l’eau.

Source : JDLE

 

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 08:55

Reunion-incendie.png

Depuis une semaine, plusieurs incendies ravagent l'île de la Réunion et son parc national, dont la biodiversité est jugée exceptionnelle mais menacée.

Les flammes ont parcouru près de 3 000 hectares. .Le secteur du Piton Rouge, qui culmine à plus de 2.000 mètres, a été fortement touché. Plus que tout, les autorités locales redoutent les atteintes générées à l'encontre de la biodiversité. Le Parc est en effet classé patrimoine mondial de l'Unesco et recèle de nombreuses espèces protégées. Pour l'heure, l’équipe scientifique du Parc recense une dizaine d'espèces remarquables touchées. Des espèces rares de fougères l'ont été et des espèces indigènes sont menacées. Deux d'entre elles sont considérées comme étant en danger critique d’extinction au plan mondial par l’Union internationale de conservation de la nature (UICN).

 

Repost 0
Published by biodiversite91.over-blog.com
commenter cet article