Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 09:56

 

Viviez-20Montagne-20pele-copie-1.jpg

150 années de sidérurgie et d'exploitation des mines de charbon laissent des traces. Une vingtaine d'habitants d'un petit village de l'Aveyron en font le constat. Tous souffrent d'atteinte rénale due à la contamination de leur environnement, indique une étude de l’Institut national de veille sanitaire (InVS) rendue publique jeudi 8 septembre.

Dans cette petite commune de 1.500 habitants située dans l'ancien bassin houiller de Decazeville, les habitants ont été exposés pendant des décennies au plomb, au cadmium et à l’arsenic utilisés dans les industries de la région. A Viviez, village qui abritait également une fonderie de zinc, les dernières mines ont fermé en 2000.

En 2008, à la demande des services de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociale (Ddass), des prélèvements de sol ont été réalisés sur de nombreux points de la commune de Viviez et du hameau du Crouzet afin de connaître les niveaux de contamination des sols de ces 2 communes.

Et le résultat est sans appel. Les concentrations moyennes de cadmium dans les sols sont 20 fois supérieures à Viviez qu'à Montbazens -commune proche mais non polluée, dont les habitants ont servi de population témoin pour l'étude- 5 fois pour le plomb et 3 fois pour l'arsenic.

Outre les sols, la pollution se retrouve dans les végétaux ainsi que dans l'eau de puits et les cours d'eau (l'eau du robinet n'étant pas touchée).«Des concentrations trop importantes de plomb, de cadmium et d’arsenic ont été trouvées dans des légumes cultivés sur place», précise le document de l’InVS.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires