Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 09:01

 

Le gouvernement a décidé lundi d'abroger les trois permis de recherche de gaz de schiste accordés à Total et à l'Américain Schuepbach dans le sud de la France.

 C'est une nouvelle victoire pour les anti-gaz de schiste. Après l'interdiction en juin d'utiliser la fracturation hydraulique - une technique qui constitue un réel danger de pollution des nappes phréatiques - ce sont trois permis d'exploitation, l'un à Nant (Aveyron), un autre à Villeneuve-de-Berg (Ardèche) et le dernier à Montélimar (Drôme), qui ont été purement et simplement abrogés.

Il reste encore 61 autres permis
L'abrogation de ces trois permis ne signe pas l'arrêt d'autres explorations. Il reste encore 61 autres permis - dont 49 d'hydrocarbures dits «conventionnels», quatre concernant les huiles de schiste, et huit pour les gaz de houille. Eux, ne devraient pas être inquiétés. «Tous ont pris l'engagement formel de ne pas recourir à la fracturation hydraulique», indique le ministère de l'Energie dans un communiqué, précisant que des «inspections» seront menées pour s'en assurer.

Partager cet article

Repost0

commentaires