Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 15:31

L’homme désormais influence directement la vie terrestre. Et c’est pour longtemps.

Voilà des années qu’ils se battent. Des scientifiques connus et reconnus, à l’instar du Nobel de chimie Paul Crutzen (le découvreur du «trou d’ozone»), militent pour que l’anthropocène soit inscrite dans l’échelle des temps géologiques comme l’ère dans laquelle nous vivons depuis, en gros, le milieu du XVIIIe siècle. En août prochain, lors de son congrès de Brisbane, l’Union internationale des sciences géologiques pourrait mettre ainsi fin à l’holocène, commencée il y a un peu plus de 11.000 ans. L’enjeu va bien au-delà d’une obscure querelle sémantico-scientifique.

 

Comme son étymologie l’indique, l’anthropocène est «l’ère de l’être humain». Dans l’esprit de son géniteur, le journaliste américain Andrew Revkin, il s’agit surtout de l’époque durant laquelle l’influence des activités humaines deviendra prédominante sur la vie terrestre. Et là, nul besoin de recourir à l’étude des roches, des pollens, des glaces, ni à la stratigraphie: l’anthropocène nous y sommes!

Partager cet article
Repost0

commentaires